Les BPJEPS

Qu'est-ce qu'un BPJEPS ?

Le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) est un diplôme de niveau IV qui a été créé  en 2001 en France. Il garantie à son détenteur d’acquérir les compétences nécessaires requises pour exercer le métier d’animateur.

Formez-vous aux métiers du Sport et de l'Animation !

Je suis un bloc de texte. Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Le Centre de Formation Omnisports d’Aurillac propose pour la rentrée de janvier 2018 deux BPJEPS :

  • APT : Activités Physiques pour Tous,
  • AF : Activités de la Forme, option Haltérophilie / Musculation et/ou option Cours Collectifs.

Un nouveau BPJEPS sera proposé à la rentrée de janvier 2019 :

  • AAN : Activités Aquatiques et de la Natation.

Possibilités de financements des BPJSPS APT, AF ou AAN.


Pôle Emploi ou Région : Conditions : être inscrit au pôle emploi et à la mission locale (- de 26 ans), faire la demande auprès de votre conseiller pour une aide individuelle. Selon les régions les conditions d’attribution sont différentes. Se renseigner auprès de votre conseiller.

CPF (Compte personnel de formation) : Condition : avoir travaillé et avoir ouvert son CPF sur le site www.moncompteformation.gouv.fr

Si vous avez été salarié ou que vous l’êtes toujours, vous avez accumulé des heures de CPF qui peuvent être mobilisées pour financer la formation, ou une partie de celle-ci. Plusieurs façons de savoir comment mobiliser ces crédits via le CEP (Conseiller en évolution professionnelle), le CFO, ou sur le site.

Dispositif Sesame : financement porté par la DRJSC via la DDCSPP de votre département : il faut avoir une adresse dans une ZRR (zone de revitalisation rurale : http://les-aides.fr/fiche/a5VgGX9T1ODM/ et avoir moins de 26 ans. S’adresser au CFO ou à la DDCSPP du Cantal ou de votre département.

Contrat de professionnalisation : être éligible à ce type de contrat et trouver une structure qui vous recrute dans ce dispositif. Toutes les informations sont sur le site : http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-en-alternance/article/le-contrat-de-professionnalisation

Notamment les allègements de charges et aides à l’embauche mises en place sur ce type de contrat.

Contrat aidés type CAE CUI ou contrat d’avenir : Pour les salariés qui ont signés ce type de contrat, la formation est prise en charge par l’OPCA à laquelle cotise la structure (Uniformation pour les métiers du sport par exemple, AGEFOS…). Se renseigner auprès de votre employeur qui doit monter le dossier financier avec le CFO et l’OPCA. Ces contrats sont souvent signés via les missions locales. Se renseigner auprès d’eux également.

CIF (Congés individuel de formation) : salarié ou ancien salarié. S’adresser au Fongecif pour les modalités de mise en œuvre. Attention les délais d’instruction sont très longs et le dossier doit être déposé longtemps avant la date d’entrée en formation. Le CIF peut être sur du temps de travail ou hors temps de travail.

Plan de formation de l’entreprise : salarié en CDD ou CDI, avec accord de l’employeur qui peut décider de débloquer des fonds pour former son salarié. Se renseigner auprès de l’employeur ou du service RH s’il y en a un dans votre entreprise. Attention aux délais de mise en œuvre.

Financement personnel : à noter que le CFO effectue une remise sur le prix de la formation dans ce cas. Pour les tarifs se renseigner au CFO.